1er printemps

I believe I can fly !

Donc, souvenez-vous, je suis partie le mardi 14 avril avec mes enfants pour fêter les 18 ans de mon aîné à Paris. Chinook n’avait même pas deux semaines. M’en suis revenue le vendredi soir. Le dimanche suivant, Yves m’envoie un message me demandant quand nous pouvons nous voir pour différentes choses à discuter et à régler, notamment l’inscription de la naissance de Chinook auprès des autorités concernées. Rendez-vous est pris pour le lundi en fin de journée.

Continuer la lecture

Pause parisienne …

… et retour sur une déflagration !

Entre la naissance de Chinook le mercredi à 00:02 et le samedi 4 avril après avoir emmené ma fille et ses amis à Montreux pour Polymanga, je n’ai pas eu un moment de solitude totale, sauf pendant mon sommeil … Le temps de Chronos s’est suspendu, alors que Kaïros est entré en scène et a donné un coup d’accélérateur au temps opportun de manière stupéfiante.

Continuer la lecture

premières mouches !

Je passerai sur les premières 24 heures de Chinook, à quelques détails près …. Nous avons failli le perdre 12-14 heures après sa naissance du fait d’un bouchon de méconium dans ses intestins qui, lui-même, était la résultante du fait qu’il n’a pas réussi à se lever de lui-même tout de suite. Le sol rendu glissant sous la paille par la perte des eaux de la maman a eu raison des premières forces de Chinook. En l’absence de la vétérinaire, nous l’avons mené durant la nuit deux fois aux tétines de Vérone, en le soutenant.

Continuer la lecture