Coming Out

C’est surtout le printemps qui fait son coming out, encore une fois, à notre plus grand bonheur…

La fête d’anniversaire de Chinook s’est jouée en petit comité. La météo avait prédit un ‘temps merdique’ et c’est avec Fabienne, sa fille et sa petite-fille ET du soleil que j’ai eu le bonheur de célébrer le ‘young boy du jour’. With Clairette on the rocks !

Je n’en ai pour le moment que l’unique photo que j’ai prise avec mon vieil iPhone, mais d’autres devraient arriver, dès que Fabienne aura trouvé comment envoyer les siennes sur Whatsapp 😉 !!!

2 ans pile !

 

Une semaine plus tard, mon amie Haffie est venue de Hollande pour un week-end d’exception : un concert inoubliable de notre chanteur-musicien-interprète préféré, Paolo Nutini, à Zermatt, sous un soleil éblouissant !

Y’a des instants comme ça …. rares, magiques et inoubliables <3

 

Et bien sûr, sur le chemin du retour, après 24 heures de pure folie douce et joyeuse, nous avons fait escale auprès de Chinook.

Une magnifique journée de début de printemps ! Tout le troupeau avait retrouvé les vertes prairies. A notre arrivée, j’ai clairement vu ce « bonheur dans le pré » : des chevaux qui galopent en petits groupes, de jeunes poulains qui font des cabrioles et jouent avec leur ombre et leurs camarades. J’ai pensé : ils ont bien de l’énergie et sont heureux de pouvoir se détendre librement, pas sûre que Chinook aura très envie de les quitter pour me suivre… Au pire, on aura du spectacle !

J’ai pris le licol et la longue corde, me suis approchée du pré et j’ai traversé les fils pour pénétrer dans ‘leur’ territoire. Chinook marchait derrière son petit groupe, en haut du terrain. J’ai commencé à me diriger dans sa direction et je l’ai appelé. Au deuxième appel, je devais être à 15-20 mètres de lui. Il m’a regardée, je me suis arrêtée, il est sorti de son groupe et tranquillement mais sûrement il est tout simplement venu me rejoindre… heureux de me retrouver ! Hop, je le caresse, lui passe le licol, me retourne pour partir vers la sortie et il me suit sans hésiter, tout prêt qu’il est à se faire étriller, gratter, brosser et ainsi perdre un ou deux kilos de poils d’hiver 😉

Qu’est-ce qu’il grandit vite et bien !!! Cette fois, nous nous regardons les yeux dans les yeux ! Et quand quelque chose au loin attire son attention, il a un magnifique port de tête. Je fonds…

Après un bon pansage plutôt poilu et poussiéreux, nous sommes partis faire notre désormais traditionnelle balade jusqu’à la petite chapelle dans les bois et une séance de ‘broute broute’ sur l’herbe jeune et délicieuse des lisières.

D’autres photos devraient venir agrandir cette galerie, je les attends !

Dans quelques mois, ce sera l’heure d’un premier déménagement pour Chinook qui quittera alors son troupeau de prime jeunesse. Si tout va bien, il retrouvera Vérone, sa maman, avec laquelle nous pourrons commencer à découvrir le pays ! J’aurai aussi le plaisir de commencer à jouer avec lui, enfin ! Car je pourrai alors le lâcher dans un corral et développer avec lui une relation basée sur la confiance, la sécurité et l’attachement, dans le respect de sa liberté. Je me réjouis tellement !

A très bientôt, donc !
Tita

Commentaires bienvenus !