star dust ~ 2

< épisode précédent

Imaginez une jeune fille d’une douzaine d’années,  passionnée depuis ses toutes premières années par ces grands animaux aux lignes fascinantes, qui chaque jour après l’école entre dans la petite écurie à deux stalles et s’assied les fesses dans la paille, dos au mur, et attend, observe, aime du regard ce petit être aux longues jambes maladroites qui passe ses journées sous la mangeoire, à l’avant du box bricolé, et n’en sort que pour têter sa mère attachée…

Deux à trois heures par jour, au minimum, je suis restée là sans bouger, en silence, face à ce poulain qu’on me promettait si je réussissais … à l’amener vers le monde, à le tranquilliser suffisamment pour qu’il approche nos mains d’humains, à le rassurer pour qu’il se détende et découvre confiant ce qui l’entoure.

Gugus ~ c’est le nom qui est sorti de mon esprit pendant ces longues heures d’attente ~ a fini par céder à la curiosité. Il avait fait plusieurs fois l’expérience d’une découverte de son minuscule territoire sans avoir à en souffrir ! La grosse masse sombre près du mur n’avait pas bronché, une fois, deux fois, trois fois … C’était rassurant ! Il avait donc entrepris, comme le Petit Prince avec le renard, de se rapprocher, de baisser la tête entre ses deux grandes jambes antérieures qu’il portait en diagonale de chaque côté de lui à la manière d’une girafe et, en avançant les naseaux le plus possible, de rester à distance tout en essayant de SENTIR ! … Toujours pas de mouvement … Continuons !

Ainsi, petit à petit, d’un effleurement à l’imperceptible déplacement de ma main, dans une douceur et une patiente infinies, nous avons lui et moi commencé à communiquer. La magie a eu lieu ! Comme dans un film qui a sû immortaliser cette scène, cette rencontre en ombres chinoises au bord de la mer : L’Etalon Noir, quand le garçon et le cheval entrent en contact par l’intermédiaire des algues que le garçon a fait sécher pour Black, l’étalon.

(photos L’Etalon Noir)

blackStallion 2 blackstallion 3

[private role= »editor »]
à 00:06:00
à 00:22:50
et surtout
à 00:32:00 [/private]

La scène dont je parle est à 00:32:00 … splendide !

video film complet L’ETALON NOIR sur Youtube
[maj février 2015] Malheureusement le film a été retiré de Youtube pour atteinte aux droits d’auteur …. Zut de prout !

 

Une dizaine de jours après sa naissance, Gugus entrait volontiers en contact avec moi. J’ai pu commencer à bouger face à lui, très très lentement, en veillant toujours à ne pas l’effrayer, à garder le lien de confiance avec lui. Il a accepté que je me lève et, pour moi, ce fut plus difficile de rester tranquille, voire immobile, pendant de longues minutes debout. Mais sa fougue, sa vivacité, son envie de vivre intérieures étaient bien présentes et il a vite pris goût au fait de bouger, lui aussi. Ainsi, il a appris avec moi, aux côtés de sa mère que je menais à la fontaine, à sortir de son refuge et à goûter à l’eau de la source. La jument était contente de voir le soleil du printemps, elle acceptait volontiers de traînasser sur le chemin de la fontaine, à brouter les bas-côtés des talus regorgeant de bonne herbe grasse … et Gugus, collé à mes basques, découvrait la lumière et le mouvement, petit poulain qu’il était.

J’ai alors vécu avec Gugus deux mois idylliques !

Tita, 22 septembre 2014

épisode suivant >

Commentaires bienvenus !